Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt

Tous les efforts que déploie le Maroc pour « émerger » dans un monde concurrentiel seraient inutiles si on ne résout pas d’abord une petite question de sommeil.

Nous sommes un peuple qui affectionne particulièrement le repos. Je reçois chaque semaine dans ma classe un cortège d’étudiants dont le retard est proportionnel à leur niveau de compétence. Moins ils sont bons, plus ils arrivent en retard. C’est connu, les directeurs soucieux de la bonne marche de leur entreprise sont les premiers à arriver au bureau. Cette vertu semble s’appliquer aussi aux peuples. Les plus dynamiques sont ceux qui travaillent tout le temps et très tôt. Quand on dit cela, tous les esprits alertes se représentent des Asiatiques, chinois ou japonais, courant dans tous les sens pour rejoindre leurs lieux de travail. Si en son temps un Premier ministre français avait qualifié ces personnes de fourmis, les Français ne voudraient pas pour autant ressembler à la cigale. Le président Sarkozy a d’ailleurs fait compagne sur l’idée d’une France qui se lève tôt et travaille plus.

Chez nous, il semble que la réussite s’incarne d’abord dans le retard. Ceux qui ont réussi estiment avoir le droit légitime de rester un peu plus au lit. L’idéal serait bien sûr de ne plus le quitter quand la réussite est totale et qu’on a trouvé le moyen de faire travailler les autres à sa place. Si vous allez à 8 heures dans une administration, c’est que vous ne voulez rencontrer que le gardien. Plus la personne que vous voulez voir est importante plus vous devez arriver en retard. J’ai une fois fait les frais de cette vérité quand j’avais besoin d’urgence d’un médicament. Je me suis rendu compte que les pharmacies n’ouvraient pas avant 15 heures. Il paraît que les choses ont changé depuis. Maintenant que certains pharmaciens vivent de sérieux problèmes et sont devenus « moins riches » on peut espérer trouver des officines ouvertes tout le temps.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *